Les 9 étapes du programme d’immigration au Québec pour les travailleurs autonomes

92

On vous invite à retrouver dans cet article, les 9 étapes du programme d’immigration au Québec pour les travailleurs autonomes.

En effet, si vous souhaitez partir travailler au Québec, vous devez au préalable avoir une idée sur les différents programmes québécois d’immigration.

D’ailleurs, le programme d’immigration au Québec pour les travailleurs autonomes est considéré comme étant l’un des meilleurs programmes d’immigration pour le Québec.

La spécificité de ce programme québécois, c’est qu’il s’adresse aux travailleurs étrangers qui souhaitent s’installer au Québec et travailler pour leurs propres comptes.

Si vous remplissez les conditions du programme, vous pouvez présenter une demande de sélection permanente et obtenir un Certificat de sélection du Québec.

En effet, le programme des travailleurs autonomes du Québec donne l’occasion aux individus qualifiés d’acquérir la résidence permanente à condition qu’ils puissent s’établir comme personnes de métier à leur propre compte ou comme professionnel dans la province.

D’ailleurs, dans cet article, nous allons essayer de vous faciliter la tâche en vous proposant les étapes à suivre pour participer à ce programme.

En effet, ces étapes sont des grandes lignes pour vous offrir une idée globale sur ce programme de l’expérience québécoise

Alors, découvrons ensemble plus de détails sur les étapes à suivre dans le processus de demande du programme d’immigration au Québec pour les travailleurs autonomes.

Les 9 étapes du programme d’immigration au Québec pour les travailleurs autonomes

Comme nous l’avons mentionné auparavant, le programme des travailleurs autonomes du Québec donne l’occasion aux individus qualifiés d’acquérir la résidence permanente à condition qu’ils puissent s’établir comme personnes de métier à leur propre compte ou comme professionnel dans la province.

Nous allons vous présenter les étapes à suivre pour pouvoir participer à ce programme.

Ces étapes sont des grandes lignes pour vous offrir une idée générale sur ce programme d’immigration au Québec pour les travailleurs autonomes.

Mais, ces étapes ne sont nullement officielles.

C’est le fruit d’une collecte d’information pour vous assurer de mieux comprendre ce processus d’immigration.

Néanmoins, il reste de votre devoir de vérifier avec les autorités compétentes les procédures exactes à faire.

Ainsi, voici les 9 étapes à suivre pour participer au programme d’immigration au Québec pour les travailleurs autonomes :

  1. Déterminer si vous êtes admissible
  2. Passer une entrevue de sélection
  3. Respecter la période de réception
  4. Préparer les documents au soutien de votre demande
  5. Préparer et remplir les formulaires
  6. Payer les frais pour l’examen de votre demande
  7. Obtenir l’attestation d’apprentissage des valeurs démocratiques et des valeurs québécoises
  8. Envoie votre demande par la poste
  9. Attendre la décision finale

Par conséquent, découvrons plus de détails sur chacune de ces étapes.

1. Déterminer si vous êtes admissible

Pour immigrer au Québec en tant que travailleur autonome et être admissible au Programme des travailleurs autonomes, vous devez respecter les conditions suivantes :

  • Vous devez y exercer votre profession ou des activités commerciales, seul ou avec d’autres, avec ou sans aide rémunérée.
  • Disposer d’un avoir net minimal de 100 000 $ CA.
  • Avoir une expérience professionnelle d’au moins deux ans à votre compte dans votre domaine.
  • Faire un dépôt de démarrage auprès d’une institution financière située dans la région où vous prévoyez exercer.
  • Obtenir le droit légal d’exercer si vous êtes travailleur autonome dans une profession réglementée
  • Etc.

Ainsi, nous vous invitons à retrouver toutes les conditions de sélection du programme d’immigration au Québec pour les travailleurs autonomes.

2. Passer une entrevue de sélection

Vous pouvez passer une entrevue avec un conseiller en immigration pour vérifier l’exactitude des renseignements fournis dans votre demande de sélection permanente.

Si c’est le cas, vous recevrez une convocation écrite qui précise :

  • La date de l’entrevue
  • Le lieu de l’entrevue
  • L’heure de l’entrevue

Le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration pourrait aussi procéder à des vérifications supplémentaires.

3. Respecter la période de réception

La réception des demandes pour le Programme des travailleurs autonomes se fait généralement vers la fin du mois de décembre de chaque année.

Vous pouvez présenter une demande seulement si vous déclarez avoir une connaissance en français oral de niveau 7.

Il n’y a pas de nombre maximal de demandes à recevoir.

4. Préparer les documents au soutien de votre demande

Cette étape consiste à la préparation de vos documents.

En effet, voici la liste des documents que vous devez préparer :

  1. Demande de sélection permanente
  2. Copie de votre passeport
  3. Photo récente
  4. Diplôme, certificat ou attestation de réussite délivré
  5. Relevés de notes correspondant au diplôme ou au certificat présenté
  6. Attestation de résultats d’un test de français
  7. Pour chaque emploi déclaré, veuillez fournir une attestation ou un certificat
    de travail.
  8. Document valide attestant l’adhésion à un ordre professionnel pour les
    candidats qui exercent une profession ou un métier réglementés
  9. Avis de cotisation à l’impôt sur les revenus personnels
  10. Permis de travail
  11. Attestation de solde
  12. Preuves des transactions bancaires

Selon votre situation, vous pourriez également devoir fournir d’autres documents.

5. Préparer et remplir les formulaires

Préparez soigneusement votre demande pour éviter d’allonger son délai de traitement :

  • Demande de sélection permanente : Programme des travailleurs autonomes
  • Demande de sélection permanente : Annexe – Programme des travailleurs autonomes
  • Déclaration d’un candidat exerçant une profession ou un métier réglementés
  • Déclaration d’un médecin diplômé hors du Canada et des États-Unis
  • Déclaration d’un candidat exerçant la profession d’enseignant au préscolaire, au primaire ou au secondaire

Le formulaire doit être dûment rempli et signé.

Pour être complet et recevable, votre dossier doit être conforme aux exigences décrites dans cette annexe.

Ainsi, nous vous invitons à retrouver les documents nécessaires pour ce programme.

6. Payer les frais pour l’examen de votre demande

Voici les frais à payer pour l’examen d’une demande de sélection permanente à partir du 1ᵉʳ janvier en cours.

Ces frais sont ajustés chaque 1ᵉʳ janvier.

Requérante ou requérant principal : 1 176 $

Épouse ou époux, conjointe ou conjoint de fait : 186 $

Chaque enfant à charge : 186 $

Les frais doivent être payés :

  • En entier
  • En devises canadiennes uniquement
  • Par vous ou par une tierce personne
  • Au moment où la demande est déposée ou postée.

Ces frais ne sont pas remboursables, même si votre demande est refusée.

Vous devez payer les frais pour l’examen de votre demande par carte de crédit.

7. Obtenir l’attestation d’apprentissage des valeurs démocratiques et des valeurs québécoises

Lorsque votre demande sera traitée, vous recevrez une demande du ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration pour obtenir une attestation d’apprentissage des valeurs démocratiques et des valeurs québécoises (attestation).

Cette demande vous sera envoyée dans votre centre de messagerie Arrima.

Vous aurez alors 60 jours pour obtenir l’attestation.

Les membres de votre famille inclus dans votre demande doivent aussi obtenir l’attestation dans ce délai, sinon, votre demande sera rejetée.

Vous ne recevrez pas cette demande si vous et votre famille avez déjà obtenu votre attestation.

8. Envoie votre demande par la poste

Vous devez transmettre votre demande complète par la poste, dans une seule enveloppe.

Vous devez joindre à votre envoi :

  • Le formulaire de demande de sélection permanente
  • Les documents à soumettre à l’appui de votre demande
  • Le paiement des frais exigés pour l’examen de votre demande

Assurez-vous d’envoyer une demande complète afin d’éviter qu’elle ne vous soit retournée sans aucun traitement.

9. Attendre la décision finale

Après l’examen de votre demande, il y a trois possibilités :

  • Vous êtes sélectionné
  • Votre demande est refusée.
  • Votre demande est rejetée.

Ainsi, si vous remplissez toutes les conditions du programme et qu’une entrevue n’est pas nécessaire, vous recevrez :

  • Votre certificat de sélection du Québec (CSQ) et ceux des membres de votre famille qui vous accompagnent.
  • Les informations sur les prochaines étapes de vos démarches d’immigration.

Toutefois, si votre demande est refusée, vous devez présenter des documents ou des justifications qui pourraient bonifier votre demande et vous permettre de remplir toutes les conditions du programme pour être sélectionné.

Enfin, si votre demande est rejetée, vous devez fournir une preuve convaincante pour dissiper les motifs de rejet qui vous ont été communiqués dans la lettre.

Conclusion

Ainsi, pour conclure notre article, nous avons présenté pour vous, les 9 étapes du programme d’immigration au Québec pour les travailleurs autonomes.

En effet, comme nous l’avons déjà souligné, le programme des travailleurs autonomes du Québec donne l’occasion aux individus qualifiés d’acquérir la résidence permanente à condition qu’ils puissent s’établir comme personnes de métier à leur propre compte ou comme professionnel dans la province.

La spécificité de ce programme québécois, c’est qu’il s’adresse aux travailleurs étrangers qui souhaitent s’installer au Québec et travailler pour leurs propres comptes.

Par ailleurs, vous pouvez recourir à des cabinets d’immigration au Québec pour vous aider dans cette procédure.

D’ailleurs, les consultants en immigration fournissent des conseils et un soutien en matière d’immigration.

Ils peuvent ainsi vous aider à choisir le programme d’immigration qui vous convient le mieux selon votre situation.

Par conséquent, en suivant ces étapes, vous aurez une idée plus claire sur le processus du programme d’immigration au Québec pour les travailleurs autonomes.

vous pourriez aussi aimer